Hitchgathering/2011/NewsFR

From Hitchwiki
Jump to: navigation, search

Read it in: German, Finnish, English

Article de journal (long) - April 2011

En 2011, le Rassemblement Européen des Autostoppeurs (European Hitchhikers' Gathering) aura lieu en Bulgarie. Ce "Festival de l’autostop" annuel à lieu pour la quatrième fois. Il s’agit d’un rassemblement entièrement organisé par ses participants pour promouvoir l’autostop en Europe.

"Le Festival de l’autostop rassemble des gens venus de différents pays et constitue une expérience de vie extraordinaire. Il illustre une façon alternative de voyager qui est respectueuse de la planète et de ses ressources." (Arta, un autostoppeur Letton)

Marco Polo et les autres grands voyageurs du passé n’auraient jamais accompli leurs traversées épiques sans l’aide d’étrangers bienveillants. Les voyageurs prennent la route pour différentes raisons. Cependant, lorsqu’il s’agit de faire du stop, se rendre d’un point A à un point B gratuitement, simplement en levant le pouce, n’est pas la seule motivation. Certains sont à la recherche d’eux-mêmes, d’un développement personnel, d’autres aspirent à vivre l’aventure et d’autres encore apprécient la profonde rencontre interculturelle qu’ils vivent au travers de leurs discussions avec les conducteurs qui se sont arrêtés pour eux.

Ces dernières décennies, l’autostop a beaucoup perdu de sa popularité. Les gens ont davantage mis l’accent sur la propriété, la possession de biens matériels et se sentent de plus en plus isolés des communautés dans lesquels ils vivent. La peur, dans nos sociétés contemporaines, est bien plus répandue qu’elle ne l’était auparavant. Les gens ne veulent pas risquer de mettre en péril leur confort et leur santé en prenant des risques inutiles, comme celui de partager un trajet avec un voyageur inconnu.

Mais est-ce vraiment le cas ? "Grâce à l’autostop, j’ai appris à accepter mes défauts, ignorer ceux des autres et à réaliser qu’il y a beaucoup plus de compassion, de pitié, d’amour et d’humanité dans ce monde que ce que nous sommes habitués à penser." résume Tam, un autostoppeur Sud-Africain. "Je suis devenue plus patiente et communicative que je ne pensais. J’ai réalisé que la plupart des gens sont prêts à s’aider les uns les autres malgré ce que racontent les médias. Les gens ont simplement peur de ce qu’ils ne connaissent pas." dit Anaïs, une autostoppeuse française.

Chaque année voit émerger une nouvelle génération d’autostoppeurs qui sont maintenant épaulés par les technologies modernes. Ils peuvent préparer leurs voyages et apprendre les connaissances de base grâce à des sites comme Hitchwiki.org, Digihitch.com et Lepouceux.com. Le logement peut être trouvé par le biais de plates-formes comme CouchSurfing, Hospitality Club et BeWelcome. Internet a permis la collaboration des autostoppeurs du monde entier en rendant possible l’organisation d’événements comme le Rassemblement Européen des Autostoppeurs qui reste depuis sa naissance une initiative des autostoppeurs eux-mêmes dans de but de perpétuer et développer la culture de l’autostop.

"C’est une famille parmi laquelle cous pouvez partager l’essence même du voyage" dit Max qui va faire le trajet depuis la Nouvelle-Zélande pour rejoindre le Festival de l’autostop.

Les Rassemblements précédents ont eu lieu en France, en Ukraine et au Portugal. Cette année, le Festival de l’autostop sera organisé sur la magnifique plage de Kara Dere, près de Byala, en Bulgarie. L’événement débute le 5 Août 2011 et dure au minimum quelques jours (aussi longtemps que les gens souhaitent rester en fait !). Cependant, pour la plupart des participants, l’aventure débute plusieurs jours avant, lorsqu’ils se mettent en route pour accomplir ce voyage. Des rassemblements de plus petite ampleur seront organisés pour eux dans les principales villes étapes pour qu’ils puissent se reposer et rencontrer les autres voyageurs en route vers la Bulgarie. Le programme de l’événement est entièrement créé sur place par les participants. N’importe qui peut animer un atelier, organiser des jeux d’équipes ou quoi que ce soit qui puissent contribuer au succès de l’événement. Les ateliers nécessitant une préparation seront organisés par les participants eux-mêmes sur le site web de l’événement.

"Allez-y! Vous ne le regretterez pas. C’est une façon de sortir de votre petit confort, de vous surpasser, mais aussi de prendre conscience qu’il existe encore sur cette planète des gens sympas et qui ont envie de partager." dit Ron du Guatemala. "C’est un super festival où vous pouvez rencontrer d’autres autostoppeurs, partager des histoires et des expériences et passer un sacré bon moment! Mais il faut vraiment avoir envie de faire du stop parce qu’il y aura des moments difficiles dans lesquels vous devrez aussi voir l’aventure" ajoute Zsolt, un autostoppeur Hongrois

"Heureusement, la raison pour laquelle vous ne voyez pas beaucoup d’autostoppeur sur la route est que la plupart a déjà été pris en route. Nous voulons que cet événement contribue à la création d’une société plus ouverte, plus confiante et plus durable." déclare Tomi, un autostoppeur Finnois. Max ajoute que "L’autostoppeur est celui qui vous offre l’opportunité de faire votre bonne action de la journée !"

Plus d'informations:

Hitchgathering.org

Hitchwiki.org

Lepouceux.com

Communiqué de presse (court) - April 2011

En 2011, le Rassemblement Européen des Autostoppeurs (European Hitchhikier’s Gathering) aura lieu en Bulgarie. Ce "Festival de l’autostop" annuel à lieu pour la quatrième fois. Il s’agit d’un rassemblement entièrement organisé par ses participants pour promouvoir l’autostop en Europe.

"Le Festival de l’autostop rassemble des gens venus de différents pays et constitue une expérience de vie extraordinaire. Il illustre une façon alternative de voyager qui est respectueuse de la planète et de ses ressources."(Arta, un autostoppeur Letton)

Marco Polo et les autres grands voyageurs du passé n’auraient jamais accompli leurs traversées épiques sans l’aide d’étrangers bienveillants. Les voyageurs prennent la route pour différentes raisons. Cependant, lorsqu’il s’agit de faire du stop, se rendre d’un point A à un point B gratuitement, simplement en levant le pouce, n’est pas la seule motivation. Certains sont à la recherche d’eux-mêmes, d’un développement personnel, d’autres aspirent à vivre l’aventure et d’autres encore apprécient la profonde rencontre interculturelle qu’ils vivent au travers de leurs discussions avec les conducteurs qui se sont arrêtés pour eux.

Le Rassemblement Européen des Autostoppeurs reste depuis sa naissance une initiative des autostoppeurs eux-mêmes dans de but de perpétuer et développer la culture de l’autostop. Les Rassemblements précédents ont eu lieu en France, en Ukraine et au Portugal. Cette année, le Festival de l’autostop sera organisé sur la magnifique plage de Kara Dere, près de Byala, en Bulgarie. L’événement débute le 5 Août 2011 et dure au minimum quelques jours. Cependant, pour la plupart des participants, l’aventure débute plusieurs jours avant, lorsqu’ils se mettent en route pour accomplir ce voyage.

Des rassemblements de plus petite ampleur seront organisés pour eux dans les principales villes étapes pour qu’ils puissent se reposer et rencontrer les autres voyageurs en route vers la Bulgarie. Le programme de l’événement est entièrement créé sur place par les participants. N’importe qui peut animer un atelier, organiser des jeux d’équipes ou quoi que ce soit qui puissent contribuer au succès de l’événement.

"Allez-y! Vous ne le regretterez pas. C’est une façon de sortir de votre petit confort, de vous surpasser, mais aussi de prendre conscience qu’il existe encore sur cette planète des gens sympas et qui ont envie de partager." conseille Ron, un autostoppeur du Guatemala, aux débutants.

Tandis que Max rappelle aux conducteurs que "L’autostoppeur est celui qui vous offre l’opportunité de faire votre bonne action de la journée!"

Plus d'informations:

Hitchgathering.org

Hitchwiki.org

Lepouceux.com