Québec

De Hitchwiki
Aller à : navigation, rechercher

Le Québec est la plus grande province du Canada et la deuxième plus peuplée. La langue officielle est le français avec ses dialectes locaux. La langue anglaise est utilisée par une minorité de gens, principalement sur le bord des frontières de la province.

La province est entourée à l'ouest par l'Ontario, au sud par les États-Unis (New York/Vermont/New Hampshire et le Maine), au sud-est par le Nouveau-Brunswick et à l'est par le Labrador (Terre-Neuve).

La majorité de la population est située dans la partie sud de la province, près des rives du fleuve Saint-Laurent. La ville de Québec est la capitale et le centre administratif de la province, tout en étant le portail historique de la partie nord de l'Amérique du Nord. La ville est la 2e plus peuplée du Québec et la 7e au Canada en termes de population.

Montréal est le principal pôle économique et la seconde ville la plus peuplée du Canada, à environ 3 millions d'habitants.

La 3e plus grande ville de la province, Trois-Rivières, est située à mi-chemin entre la Ville de Québec et Montréal sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent. Il s'agit d'une autre ville historique, avec un développement axé sur l'industrie.

Sherbrooke, Gatineau-Hull, Drummondville, Chicoutimi et Rimouski sont d'autres villes régionales importantes situées en dehors du corridor maritime entre Québec et Montréal.

Les villes sont généralement étendues et les traverser peut être très difficile si on vous dépose à l'entrée du centre-ville et que vous souhaitez éviter le trafic local. Puisque les voies périphériques sont pratiquement inexistantes, il peut valoir la peine (sans que ça soit la meilleure solution) que vous vous fiez à la rue principale traversant la ville, en faisant votre stop à la station d'essence locale.

La province est divisée en régions administratives (par le gouvernement et les agences touristiques), et celles-ci sont sous-divisées en régions urbaines et comtés ruraux. Les régions urbaines sont habituellement les principaux centres de services pour un territoire vaste. Les régions urbaines sont divisées habituellement en arrondissements, dont les noms populaires diffèrent des "noms officiels" imposés par le gouvernement. Les comtés ruraux sont divisés en municipalités

Perception locale de l'autostop

Outre dans la Communauté Urbaine de Montréal où il est souvent vu comme farfelu, l'autostop est très accepté dans la province. Plusieurs québécois font de l'autostop sur de courtes distances. L'acceptation et l'aisance de l'autostop dépend du sentiment d'interdépendance communautaire dans la région. Le transport en commun est souvent limité et plusieurs gens prennent des autostoppeurs sur les routes rurales pour une courte distance jusqu'au prochain village. Dans des régions encore plus éloignées, les gens peuvent agir car ils sentent qu'ils ont la responsabilité d'aider quelqu'un de la communauté locale. De ce fait, les gens peuvent être surpris et très heureux de rencontrer des étrangers, puisque l'opportunité se présente rarement pour la plupart.

Les trajets longs vont habituellement se terminer près d'une destination majeure (par exemple : Québec-Montréal), ou une autoroute importante. La plupart de vos trajets ne seront pas directs. Ceci dit, l'étendue du pays et la perception de ce qui est "local" peut surprendre les gens : une distance de 30 km peut être "à côté", et une distance de 100 km peut aussi être "locale".

Approcher les gens pour demander du transport n'est pas aussi commun que d'être près d'une route avec le pouce levé. Si vous faites cela, la plupart des gens pourraient être surpris. Ce ne sera pas perçu comme négatif, mais plutôt comme un comportement inhabituel.

A cause des raisons mentionnées ci-haut, faire de l'autostop avec des camionneurs sera moins commun. La majorité des autostoppeurs feront des trajets courts ou iront dans des villes. Les camionneurs se tiennent habituellement sur les "routes gouvernementales" ou les autoroutes, et s'aventurent rarement dans les villes. Cependant, l'utilisation de CB radio est répandue; il est possible qu'un conducteur de camion puisse contacter des collègues pour vous trouver un transport à un autre endroit.

Ceci dit, même si les gens sont assez réceptifs envers les autostoppeurs (aînés et femmes incluses), il est fort probable que vous fassiez face à des comportements impolis (par exemple, vous faire insulter, klaxonner ou crier après), simplement car les gens s'ennuient et que vous êtes une cible facile. Dans une autre situation, comme dans une station-service, ces mêmes gens seraient fort probablement polis et amicaux avec vous.

Réseau des routes et autoroutes du Québec

Les nombreuses routes provinciales suivent un modèle cartésien : les chiffres pairs indiquent des routes est-ouest, alors que les chiffres impairs indiquent des routes nord-sud.

Les principales autoroutes sont la A-20 (Autoroute Transcanadienne), qui fait un trajet ouest-est de la frontière de l'Ontario, en passant par Montréal jusqu'à la frontière du Nouveau-Brunswick en passant par la rive sud du fleuve Saint-Laurent.

L'autoroute A-40 suit le même trajet sur la rive nord du Saint-Laurent, en passant par Trois-Rivières et s'arrête dans la ville de Québec. La connexion entre ces deux autoroutes ne peut être faite qu'en traversant l'un des quelques ponts couvrant le Saint-Laurent:

Pour une description plus exhaustive, regardez la page sur les Autoroutes du Québec.

Villes

Pour traverser la frontière des États-Unis

Regardez la page de la Ville de Québec pour plus de détails

Regardez la page de Montréal pour plus de détails

Regardez aussi la page de la Montérégie pour plus de détails à propos des postes frontaliers à l'ouest de Lacolle

Regardez les pages de Sherbrooke, St-Jean sur Richelieu et St-Armand pour plus de détails

Endroits à visiter

Une métropole cosmopolitaine vivante avec des quartiers historiques

La ville la plus vieille de l'Amérique du Nord et la seule fortifiée, le coeur de l'ancienne colonie de Nouvelle-France, entourée de nombreux parcs nationaux et de chutes à explorer pendant plusieurs jours.

  • Charlevoix:
    • Parc national
    • Région de beauté naturelle (paysages et histoire)

Le grand cratère de Charlevoix a doté la région d'un paysage particulier de hautes montagnes rencontrant le Saint-Laurent. C'est l'une des plus belles régions au Canada, et l'une des premières "régions de plaisance" en Amérique du Nord.

Une autre région rurale "majestueuse" où les Appalaches et la mer se rencontrent. Plusieurs comtés historiques et un splendide panorama sont à voir.

  • Laurentides:
    • Les montagnes des Laurentides et le Mont-Tremblant
    • Région de beauté naturelle (paysages et pêche)

Le terrain de jeu des montréalais au nord, avec plusieurs opportunités de marche, d'activités extérieures dans un paysage typiquement Est-canadien. A visiter durant "l'été indien".

  • Le Fjord du Saguenay:
    • Observation de baleines
    • Parcs nationaux
    • Région de beauté naturelle (paysages)

A l'est de Charlevoix, cette région pittoresque se prolonge dans ce grand fjord où l'observation de baleines est possible à même la rive.

  • Les Cantons de l'est - Région de l'Estrie et de Sherbrooke:
    • Région de beauté naturelle (paysages et histoire)
    • Sherbrooke est une ville étudiante intéressante et populaire.
  • Côte Nord:
    • Région de la Basse-Côte-Nord (pittoresque et accessible en traversier l'été)
    • Tadoussac, petit village historique et touristique du Fjord, premier poste de traite de Nouvelle-France
    • Parc national de l'Archipel-de-Mingan
    • Barrages hydro-électriques accessibles gratuitement en été (Manic-2 et Manic-5)

C'est une région en pleine essor que vous découvrirez. Elle est moins connue que la Gaspésie, mais offre d'autres attraits naturels et il n'y a que quelques routes dans la région. C'est non seulement le pays natal de Gilles Vigneault (le poète national du Québec) mais c'est aussi de beaux villages fort sympathiques (Tadoussac, Natashquan, Havre-Saint-Pierre). La route s'arrête à Natashquan.

  • Nord-du-Québec:
    • Région de taïga (au sud) et de toundra (au nord)
    • Faune et flore nordique (caribous, lagopèdes)
    • Barrages hydro-électriques accessibles gratuitement en été (LG-2)
    • Énorme fête de la Saint-Jean-Baptiste à Lebel-sur-Quévillon le 23 juin au soir, plus grand feu de joie au Québec

C'est la région la moins accessible du Québec. Une partie peut se faire par la route, mais pour atteindre les communautés inuites du grand nord, il faut prendre un avion terriblement cher (plus cher qu'un aller-retour Montréal-Paris). Les communautés jamésiennes (québécoises) et cries (autochtones) sont accessibles en stop (certains l'ont fait) mais attention à l'isolement et aux distances extrêmes (plus encore que dans le reste de la province).

  • Abitibi-Témiscamingue:
    • Parc national d'Aiguebelle (méconnu)
    • Festivals branchés en été (documenteur, humour)

C'est la terre natale du poète québécois Richard Desjardins. Il faut écouter ses albums lorsqu'on voyage dans cette région forestière et minière. Si les villes ne sont pas très courues par les touristes, il y a beaucoup de jeunes dans cette région et cela se ressent dans la culture locale.