Femmes

De Hitchwiki
Aller à : navigation, rechercher
Eva Dawa traverse le désert australien

L'autostop en tant que femme...

Il n’y a pas tant de filles que çà qui pratiquent l’auto-stop en solo et sur de longues distances. Mais nous existons tout de meme et certaines d’entre nous le pratiquent en tant que style de vie. Nous adorons cela pas uniquement parceque c’est gratuit mais aussi pour cette liberté de pouvoir mettre son sac sur le dos n’importe quel jour sans tenir compte des horaires des bus qui quittent la ville. Mais avant tout - et je sais que je ne suis pas seule à affirmer cela avec passion - renoncer à l’auto-stop conduirait à manquer de nombreuses surprises de la vie. Gràce à la pratique de l’autostop dans le passé, nous avons tous rencontré des gens formidables et avons été reçu dans leur maison, et avons suivi des chemins que nous n’aurions jamais découvert au travers de la fenètre d’un bus ou dans un guide touristique. Ces rencontres constituent le parfum essentiel de nos voyages, et ce sont ces rencontres qui nous motivent pour toujours plus ! De nombreuses personnes affirment systématiquement que l’auto-stop est dépassé et que si l’auto-stoppeur est une auto-stoppeuse, cela est encore plus vrai. Meme certains guides de voyage réputés écrivent des affirmations infondées du type “Les femmes ne devraient jamais faire de l’auto-stop en solo”. Tout ceci n’est que des foutaises. Ne consommez pas ce lavage de cerveau médiatique qui essaye de nous effrayer tous pour mieux nous conditionner en consommateurs obéissants. Ayez confiance en vous, agissez de manière responsable et la route vous appartiendra ! J’ai pratiqué l’auto-stop dans presque 50 pays sur 3 continents et je n’ai rencontré que générosité et gentillesse. Alors, bien que les gens prennent les auto-stoppeurs pour des fous, mon expérience m’a montré que de l’ouverture et un sourire suffisent à dissiper les craintes que les gens portent sur vous, et cela permet à la curiosité de se substituer à la suspicion. J’ai pratiqué l’auto-stop dans des endroits réputés non-sûrs, et sans exception, j’ai eu de manière extraordinaire des interactions positives.

Avantages pour les femmes

Peut importe ce que certains auto-stoppeurs masculins tres surs d’eux vous diront -meme s’il est parfois vrai qu’obtenir un trajet en voiture est aussi une question de technique-. NOUS SOMMES PLUS RAPIDES, il n’y a pas de doutes la-dessus. En parlant regulierement avec des hommes, ils avaient tous, sans exception des temps d’attente plus long qu’une fille. Des nos jours, les conducteurs ont souvent peur de prendre qui que ce soit, alors que certains hommes doivent faire des efforts pour avoir l’air inofensif (en dessinant des smileys sur leurs cartons etc.), en tant que femme vous pouvez adopter l’apparence de votre choix sans etre consideree comme une menace. Beaucoup de conducteurs me reveleront que c’etait en fait la premiere fois qu’ils prennaient quelqu’un en stop. Je ne veux pas remplir cette page d’anecdotes, mais juste citer le fait suivant: je faisais du stop avec un ecossais amateur de longues distances qui avait fait des dizaines de fois le trajet Cote d’Azur-Ecosse. La premiere voiture a s’arreter fut une BMW, il s’exclama alors “c’est la premiere fois que je monte dans une aussi belle voiture!” Je ne pouvais que lui repondre avec etonnement “vraiment??”. En fait, en Europe de l’Ouest, les hommes d’affaires conduisants des rapides BMWs et Mercedes constituent la majorite de mes conducteurs -sans compter les chauffeurs poids lours, routiers, qui ne sont pas l’ideal pour les petits trajets car ils sont lents. Avec les routiers, vous progresserez tres vite sur les LONGUES distances. Ils vous font parfois traverser 2000 km a travers l’Europe. Ils vous enmenent aussi loin qu’ils vont, vous deposent sur une station service en vous disant d’attendre quelques minutes. Peu apres, un autre routier s’arretera, connaissant deja votre nom et destination finale. Alors qu’ils restent tres disponibles pour prendre des hommes en stop, une voie feminine sur leurs ondes radio ferra, vous verrez, des merveilles.

Techniques

Si vous n’etes pas a l’aise debout le long de la route vous pouvez choisir l’option de demander sur les stations essence. Une tactique aussi beaucoup utilisee par les hommes, c’est un moyen pour eux de convaincre les automobilistes de leur innoncence et d’engager la conversation pour solliciter un trajet. Meme s’il est parfois lassant de repeter toujours les memes propos, c’est une regle ethique a suivre laissant un conducteur heureux qui renouvellera le service rendu. Dans la plupart des pays europeens, vous irez plus vite avec un panneau affichant votre destination. Dans le reste du monde, en presentant son pouce ou sa main, dependant de la coutume locale. D’apres certains, vous serez plus rapides avec en portant des couleurs voyantes ou bandes reflechissantes. La nuit, si vous preferez attendre la lumiere du jour, vous pouvez camper ou trouver un hote de passage sur les sites: www.couchsurfing.com,www.hospitalityclub.org, www.bewelcome.org, www.hospitalityguide.net. Si vous etes deux, vous pouvez progresser toute la nuit en allant de station service en station service. La prostitution etant une activite essentiellement nocturne, il est conseille pour une femme seule de ne pas faire de stop la nuit. Pour dormir, transportez un sac de couchage et dormez dans les bois. Vous serrez plus en securite sans tente car personne ne vous reperera.

Conseils pour votre sécurité

Voici quelques conseils que les auto-stoppeuses peuvent appliquer:

-Cela n’etant probablement pas a rappeller, mais au cas ou, ne faites pas du stop en jupe courte ou vous serrez confondue avec quelqu’un cherchant un trajet jusqu’au prochain parking seulement. Meme dans les pays ou les prostituees sont souvent le long des routes a solliciter les clients potentiels, un premier coup d’oeil indiquera clairement que vous etes la pour une autre raison, des grosses chaussures, un t-shirt ample, un sac a dos et un carton (qui est indispensable dans certains endroits pour obtenir rapidement une voiture).

-Demandez toujours au conducteur ou il va avant qu’il vous pose la meme question. Si vous avez le temps, solicitez la conversation et cernez leurs motivations en une minute. Beaucoup de neophytes me demandent souvent: “comment reconnaissez-vous quelqu’un qui n’est pas honnete?” La reponse est simple, les tres rares fois ou j’ai refuse le service, il fut clair pour moi, apres quelques propos echanges que le conducteur avait d’autres idees en tete que de me rendre service. Il est de bon sens de ne pas monter dans la voiture d’un homme vous devorant d’un regard vicieux ou avec quelqu’un qui ne va pas dans votre direction mais qui insiste pour que vous montez quand meme.

-Un autre point general, si vous voyez un conducteur s’arreter alors qu’il n’a pas encore pu dechiffrer votre pancarte, c’est surement qu’il s’arrete pour votre visage feminin et non parcequ’il cherche a rendre service a quelqu’un. Quand vous avez decide de rentrer dans la voiture, assurez-vous de savoir comment ouvrir la portiere en cas d’urgence. Une bonne methode est de ne pas fermer la porte correctement quand vous rentrez. Cela vous laisse une bonne raison pour la re-ouvrir avant que le conducteur demarre. Essayez de transporter un sac peu volumineux et de le garder entre vos jambes (au moins jusqu’a ce que votre instinct vous dise que vous pouvez faire confiance a votre chauffeur). Parfois les conducteurs proposent de le mettre dans le coffre, ma reponse habituelle: “Merci beaucoup mais j’ai ma bouteille d’eau et mon portable dedand.” Dans le cas ou vous devez sortir de la voiture expressement vous ne perdrez pas toutes vos affaires et le conducteur ne saura pas ce que vous avez dans votre sac pour vous défendre en cas d’attaque.

En theorie, il est conseille de noter quelque part le numero d’immatriculation mais dans beaucoup de cas vous serez trop occupee a courir derriere la voiture pour vous en rappeller. Si vous n’oubliez pas, vous pouvez le faire volontairement devant le conducteur afin qu’il voit que vous serrez en mesure de retrouver son identite. Voila une option pour une securite plus concrete: vous pouvez transporter un telephone mobile et envoyer le numero de la plaque a un ami des que vous etes dans la voiture. En cas de difficultes avec le conducteur vous pourrez lui dire que son immatriculation est deja enregistree dans le telephone de votre ami. Mais gardez a l’esprit: les plus grands risques du stop sont lies aux dangers de la conduite automobile. Si votre chauffeur conduit de facon dangeureuse, peut importe qu’il soit de compagnie agreable, quittez-le ! S’il pense que les accidents n’arrivent qu’aux autres, cela ne sert a rien de mourir avec lui. Toujours dire que vous vous rendez chez un ami qui vous attend dans un certain laps de temps (meme si c’est tres loin de la verite), si l’occasion se presente, montrez lui que vous avez un telephone qui fonctionne. En general, soyez en alerte, assurez-vous que le conducteur va dans la bonne direction, si cela n’est pas le cas, demandez des explications sur le detour ou sur le chemin en lui montrant la carte. S’il ne reponds pas a vos questions, demandez-lui de s’arreter et sortez de la voiture. Ne faites pas d’exception la-dessus.

Concernant les propositions “indésirables”:

-J’ai souvent ressenti une desinformation massive, les filles ont toujours entendu l’histoire d’une autre sans l’avoir experimente elles-memes (par exemple, les femmes qui font du stop avec un couteau dans leur poche ou une seringue infectee par le virus du Sida), beaucoup relevent de la paranoia.

-Les commentaires rudes et propositions indecentes sont TRES rares. Les “transgressions” physiques (attouchements et tentatives) le sont encore plus.

-Certains hommes vont penser a un moment qu’ils peuvent “essayer” et faire des allusions polies, un refus et une attitude ferme et calme suffira. Beaucoup de femmes ont prepare une liste de questions qui marchent tres bien, donant le ton pour la suite et le reste de la conversation. Des interrogations a propos de son statut marital, de ses enfants feront en general qu’il ne vous ennuira pas. Apres qu’il vous ai parle de sa femme et de ses enfants c’est quelque chose de difficement concevable. Dans le cas ou les avances indesirables continuent, ramenez franchement la conversation a sa famille, il comprendra le message. Dans tous les cas, soyez convaincante, s’il n’est pas marie, demandez lui pourquoi... a son age, apres tout...

-C’est une bonne idee d’avoir un sray au poivre ou bombe lacrymogene, cela vous donera confiance et vous pouvez aussi avertir le conducteur que vous l’avez sur vous.

-Souvenez vous aussi que votre position est avantageuse par rapport a celle du conducteur. Il doit regarder la route et garder ses mains sur le volant alors que vous avez les mains et l’esprit libre, n’esitez pas non plus a le lui rappeller.

-En dernier recours, vous pouvez utiliser le frein a main. Je m’en suis servie une fois et j’attire l’attention la-dessus: regardez s’il y a des voitures derrieres vous avant. Moi-meme, dans l’intensite de la situation, n’ai pas pense a cette verification necessaire. J’aurai pu provoquer un accident mortel pour moi, le conducteur ainsi que pour d’autres personnes, un arret brusque a une certaine allure est un risque important de colision.

-Ne faites pas de stop quand vous etes fatiguee, vous ne serez pas seulement plus faible physiquement, donc moins disposee a courir ou a vous defendre, mais aussi (ce qui est pour moi encore plus important),vos capacites sociales etants diminuees, vous serrez moins en mesure d’assurer la conversation et basculerez plus facilement vers la position de -l’eventuelle- victime. Ceci est mon point le plus important: Meme dans le cas que vous rencontreriez le fameux tueur rodant sur les routes, qui est omnipresent dans l’esprit de masse mais tres tres rare dans la realite (autrement dit: vous ne le rencontrerez pas), c’est une question de force mentale et non physique.

-On peut illustre ceci en citant l’article de Bernd Wechner “Auto-stop : un cours de developpement de la personalite” (version integrale a lire:http://bernd.wechner.info/Hitchhiking/Suite101/?22 ), cet article a forge mon opinion sur la question, l’idee essentielle etant:

(Ce passage commence avec des chiffres du Bureau Federal de Police allemand qui a fait un rapport sur les auto-stoppeurs assassines.) -Ils ecrivent : ...le risque d’etre victime d’un crime en faisant du stop depend clairement du processus d’interaction entre le conducteur et le passager. Que disent-ils ici ? Je ne veux pas citer des pages entieres, vous vous satisferez avec ma conclusion. Ils argumentent le fait que les crimes dont sont victimes auto-stoppeurs (en excluant les assassinats, crimes planifies) ne se produisent pas par hasard, ils sont resultat d’un processus d’inter-action et d’echanges entre le conducteur et le ou les passagers, chacune des parties ayant sa carte a jouer et une chance de controler la situation. Ils decrivent un jeu social et non un jeu physique. L’issue de la situation est fortement liee a la relation (conducteur-passager) qui va s’instaurer, a son evolution et a sa gestion. L’instinct est un atout formidable. Vous apprendrez a lui faire confiance.

Toutes les femmes dont j’ai entendu parle qui ont eu une mauvaise experience en faisant du stop avaient un doute sur le conducteur des le debut. Quelqu’un qui ne vous inspire pas confiance, qui essaye de vous amadouer pour vous faire monter dans son vehicule etc. Si un conducteur se comporte comme cela c’est une indication claire qu’il (rarement elle) pas des meilleures intentions envers vous. La chose la plus importante etant de rester ferme dans une telle situation et de ne pas monter dans la voiture. Cela peut paraitre plus facile a dire qu’a faire, c’est pour cela que j’insiste sur le fait que vous devez rester ferme: si vous avez un mauvais pressentiment, ne mettez pas un pied dans le vehicule. Si vous etes deja dans le vehicule quand le conducteur devient suspect: soyez sure de vous, il vaut mieux etre un peu agressive que de montrer sa peur. Soyez claire: vous etes une voyageuse qui veut juste se rendre a sa destination. Si c’est necessaire, tirez le frein a main pour sortir de la voiture. Par experience, toutes les agressions commencent avec une “violence psychologique”. Meme si vous avez fait un mauvais choix en montant dans un vehicule, si vous etes assez forte, vous vous en sortirez. Soyons clair que ces situations restent extremement rares. Elles sont plus courantes dans les pays a forte tradition machiste et dans le cas que vous soyez seule.

Pays où il est inhabituel de voir une femme faire de l'auto-stop

Dans la plupart des pays d’Asie ou d’Afrique, les femmes locales ne font jamais d’auto-stop ou, d’une manière générale, ne voyagent jamais seules. Mais en tant que personne étrangère venant de l’extérieur, on vous reconnait souvent un statut différent. N’oubliez jamais que en tant que femme occidentale on vous considère comme un 3ème sexe. Le voile n’est pas nécessaire mais une paire de pantalons longs, une longue robe et une chemise à manches longues seront mieux perçues. Dans beaucoup de ces pays, l’auto-stop fonctionne si bien que vous ne gaspillez pas tant de temps que çà en choisissant de stopper les voitures composées uniquement de femmes. Cette technique est beaucoup plus sécurisée si vous étes seule et vous assurera de rencontrer une hospitalité débordante. Dès que vous aurez pris les enfants en photo et bavardé longuement avec la femme, aucun homme ne vous traitera avec autre chose que du respect. En fait, le long des routes dépourvues de réel transport public des pays du “tiers monde” ou du “grand sud” ou peu importe comment vous l’appelez, l’auto-stop est souvent à la fois plus rapide et plus confortable que prendre un bus ou partager un taxi !

Liens