Utilisateur:Les Deux Crapahuteurs

De Hitchwiki
Révision datée du 9 février 2020 à 16:09 par Les Deux Crapahuteurs (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
2 mois de traversée de la Chine

Nous, c'est Les Deux Crapahuteurs !

Partis en février 2018, nous avons traversé une vingtaine de pays en auto-stop et bateau-stop pour rejoindre le Japon ! Avec un peu plus de 66 000 kilomètres à l'aide de notre pouce et plus de 450 véhicules empruntés, on peut dire que le stop, on commence à connaitre ! Nous partageons nos experiences sur les differents pays traversés, alimentant par la même occasion l'application mobile Hitchwiki pour identifier les placements optimaux pour entrer et sortir des grandes villes.

Pourquoi l'autostop ?

Mais pourquoi l'auto-stop ? Pour 3 choses : L'autonomie, les rencontres, et le respect de notre planète.

Travaillant de le milieu de l'écologie, ce voyage ne pouvait pas se dérouler autrement que par ce moyen de transport.

"Pourquoi l’auto-stop est-il un moyen de transport écologique, tu utilises bien la voiture d'une personne, tu encourages l'utilisation d'un moteur non ?"》

L'autostop est un moyen de transport quasi-neutre en émission de Co2, du moins pour l’auto-stoppeur. En arrêtant une voiture allant d'un point A à un point B et en montant dedans, il s'agit d'un opportunisme du mouvement, gratuit. Je ne paye pas la personne qui utiliserait cet argent pour le réinjecter dans du carburant. Pour imager : je ne suis qu'accroché à cet objet mouvant, prêt à lâcher prise à l'endroit que je souhaite rejoindre, qu'il s'agisse d'un avion, d'une voiture, d'une fusée, le principe étant d'y monter en stop.

Ce moyen de transport est donc neutre sur le plan carbone, mais il présente tout de même l'ironie de dépendre d'une personne qui elle, pollue, ceci étant une autre histoire, pas en relation avec la pollution mais plutôt éthique : Suis-je dépendant aux véhicules et aux conducteurs pour me déplacer ?

Si cela peut être vrai pour certains voyageurs, la réponse, pour nous, est non, le stop étant, comme dit plus haut, un opportunisme de mobilité. Nous utilisons ce moyen de transport pour plusieurs raisons : Nous déplacer, faire des rencontres, voyager à un certain rythme, sans dépendance mais par choix personnel.

Les pays que nous avons traversé

Liens

Site internet Page Facebook Instagram Youtube Flickr