Roumanie : Différence entre versions

De Hitchwiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
m (robot Ajoute: tr:Romanya)
m (robot Ajoute: ru:Румыния)
 
(5 révisions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
En Roumanie on vous demandera une fois sur deux de payer!! C'est normal chez eux car le stop est très répandu!! Mais c'est pas grave vous devez juste dire avant de monter que vous n'avez pas d'argent! Les jeunes parlent mieux anglais que nous, mais pas les vieux, qui parlent allemand ou russe.. beaucoup de gens parlent hongrois car ils font partis de la communauté hongroise importante en Transylvanie! (pas mal à Cluj Napoca ou à Satu Mare). Ne buvez pas l'eau du robinet! Vous allez être étonné par le nombre de charrette quand les gitans vous parlent donnez leur des pommes mais c'est tout! Y a aussi des drapeaux partout ils sont vraiment très nationalistes et les pures roumains même cool et alternatives détestent les gitans qui volent trop et la communauté hongroise qui ne fait pas assez d'effort selon eux à parler roumain! Ne prévoyez pas d'aller vite, il n'y a que des petites routes sauf entre Bucarest et Constanta (qui est payant)! sinon toutes de montagnes, vous aurez l'impression de mourir quand un roumain doublera des voitures de façon très dangereuse. Les gens sont aussi très croyants! (orthodoxe)
+
'''La Roumanie''' est un nouveau membre de l'Union Européenne, en dehors de l'espace Schengen (vous pouvez donc normalement y accéder sur simple présentation de votre carte d'identité, si vous êtes ressortissant d'un État membre). La monnaie est le Lei (parfois écrit Ron), qu'on échange au taux de 4,2lei / €. La vie y est très peu chère, surtout en dehors de Bucarest.
 +
 
 +
'''C'est un pays où les autoroutes sont pour ainsi dire inexistantes''' - si l'on excepte quelques courts tronçons - et où la circulation se fait principalement sur les grandes nationales qui offrent bien souvent un paysage fantastique. '''N'espérez pas une moyenne de plus de 80km/h sur les axes principaux'''.
 +
 
 +
La Roumanie étant un pays très pauvre (un des plus pauvres d'Europe), '''le stop y est très répandu''', et vous constaterez de nombreuses personnes de tout âge le long des routes. Cependant prenez garde : beaucoup de personnes attendent une contribution financière des stoppeurs, '''veillez-donc à clarifier que vous n'êtes pas disposé à payer''' avant d'embarquer au risque d'une altercation avec le conducteur.
 +
 
 +
Je ne peux que vous conseiller d'utiliser une pancarte et de vous placer le long des nationales, ou d'aborder directement les gens dans des stations services. Sauf endroits vraiment mal situés vous devriez trouver rapidement un lift, souvent sur des longues distances (ex. : Arad -> Sibiu / Bucarest ; Bucarest -> Brasov, ...).
 +
 
 +
 
 +
== Langue(s) ==
 +
 
 +
Héritiers du système communiste, la plupart des classes moyennes et pauvres ne parlent pas d'autre langue que le Russe et le Roumain en dehors des villes. Cependant, dans les villes mêmes où parmi les gens d'un niveau plus aisé, l'anglais est très répandu et souvent maîtrisé, particulièrement chez les jeunes. Certaines personnes parlent aussi le français ou l'allemand, il peut être utile d'apprendre quelques phrases de ces langues pour se faire comprendre plus aisément.
 +
 
 +
Il y a également une forte communauté Hongroise en Transylvanie (particulièrement à Cluj Napoca ou Satu Mare), et dans les zones frontalières il arrive même que les gens ne parlent que le Magyar (Hongrois).
 +
 
 +
Vous trouverez ici un recueil de phrases utiles (en anglais -> roumain) pour vous en sortir : [http://hitchwiki.org/en/Template:Phrasebook/Romanian]
 +
 
 +
== Stéréotypes ==
 +
 
 +
On entend beaucoup parler de la Roumanie comme un pays dangereux, de voleurs, qu'il y a beaucoup de problèmes avec les gitans, ... Il s'agit principalement de préjugés qui ne doivent pas vous freiner à parcourir ce magnifique pays. Les Roumains sont parmi les hôtes de route les plus sympathique que j'aie rencontré, il s'agit juste de se méfier des personnes qui insistent pour vous prendre, changent totalement leur itinéraire en fonction de votre demande où ne vous inspirent pas confiance. En cas de doute, souvent les routiers sont une valeur sure mais ne sombrez pas dans la paranoïa!
 +
 
 +
 
 +
== Nourriture, logement. ==
 +
 
 +
Pour L'eau du robinet n'est pas potable, préférez acheter des bouteilles dans les stations / supermarchés pour un prix très modique. La nourriture y est aussi très modique et il y a de nombreux "snacks / grillades" le long des routes où dans les villages traversés. Pour ce qui est de dormir, la durée moyenne des lifts étant relativement longue, dormir dans les voitures / camions est un bon plan. Sinon, il y a des fois des dizaines de kilomètres entre deux villages. Vous pouvez demander pour vous y arrêter, vous éloigner de la route et y planter votre tente dans un cadre magnifique pour reprendre votre route avec une pancarte dès les premières lueurs du matin.
 +
 
 +
Si vous arrivez en ville, renseignez-vous, les auberges de jeunesse sont très peu chères et relativement nombreuses.
 +
 
 +
[[Category:Europe]]
  
 
[[de:Rumänien]]
 
[[de:Rumänien]]
 
[[en:Romania]]
 
[[en:Romania]]
 
[[es:Rumania]]
 
[[es:Rumania]]
 +
[[ru:Румыния]]
 
[[tr:Romanya]]
 
[[tr:Romanya]]

Version actuelle datée du 24 septembre 2012 à 01:02

La Roumanie est un nouveau membre de l'Union Européenne, en dehors de l'espace Schengen (vous pouvez donc normalement y accéder sur simple présentation de votre carte d'identité, si vous êtes ressortissant d'un État membre). La monnaie est le Lei (parfois écrit Ron), qu'on échange au taux de 4,2lei / €. La vie y est très peu chère, surtout en dehors de Bucarest.

C'est un pays où les autoroutes sont pour ainsi dire inexistantes - si l'on excepte quelques courts tronçons - et où la circulation se fait principalement sur les grandes nationales qui offrent bien souvent un paysage fantastique. N'espérez pas une moyenne de plus de 80km/h sur les axes principaux.

La Roumanie étant un pays très pauvre (un des plus pauvres d'Europe), le stop y est très répandu, et vous constaterez de nombreuses personnes de tout âge le long des routes. Cependant prenez garde : beaucoup de personnes attendent une contribution financière des stoppeurs, veillez-donc à clarifier que vous n'êtes pas disposé à payer avant d'embarquer au risque d'une altercation avec le conducteur.

Je ne peux que vous conseiller d'utiliser une pancarte et de vous placer le long des nationales, ou d'aborder directement les gens dans des stations services. Sauf endroits vraiment mal situés vous devriez trouver rapidement un lift, souvent sur des longues distances (ex. : Arad -> Sibiu / Bucarest ; Bucarest -> Brasov, ...).


Langue(s)

Héritiers du système communiste, la plupart des classes moyennes et pauvres ne parlent pas d'autre langue que le Russe et le Roumain en dehors des villes. Cependant, dans les villes mêmes où parmi les gens d'un niveau plus aisé, l'anglais est très répandu et souvent maîtrisé, particulièrement chez les jeunes. Certaines personnes parlent aussi le français ou l'allemand, il peut être utile d'apprendre quelques phrases de ces langues pour se faire comprendre plus aisément.

Il y a également une forte communauté Hongroise en Transylvanie (particulièrement à Cluj Napoca ou Satu Mare), et dans les zones frontalières il arrive même que les gens ne parlent que le Magyar (Hongrois).

Vous trouverez ici un recueil de phrases utiles (en anglais -> roumain) pour vous en sortir : [1]

Stéréotypes

On entend beaucoup parler de la Roumanie comme un pays dangereux, de voleurs, qu'il y a beaucoup de problèmes avec les gitans, ... Il s'agit principalement de préjugés qui ne doivent pas vous freiner à parcourir ce magnifique pays. Les Roumains sont parmi les hôtes de route les plus sympathique que j'aie rencontré, il s'agit juste de se méfier des personnes qui insistent pour vous prendre, changent totalement leur itinéraire en fonction de votre demande où ne vous inspirent pas confiance. En cas de doute, souvent les routiers sont une valeur sure mais ne sombrez pas dans la paranoïa!


Nourriture, logement.

Pour L'eau du robinet n'est pas potable, préférez acheter des bouteilles dans les stations / supermarchés pour un prix très modique. La nourriture y est aussi très modique et il y a de nombreux "snacks / grillades" le long des routes où dans les villages traversés. Pour ce qui est de dormir, la durée moyenne des lifts étant relativement longue, dormir dans les voitures / camions est un bon plan. Sinon, il y a des fois des dizaines de kilomètres entre deux villages. Vous pouvez demander pour vous y arrêter, vous éloigner de la route et y planter votre tente dans un cadre magnifique pour reprendre votre route avec une pancarte dès les premières lueurs du matin.

Si vous arrivez en ville, renseignez-vous, les auberges de jeunesse sont très peu chères et relativement nombreuses.