Lyon : Différence entre versions

De Hitchwiki
Le Monde > Europe > France > Lyon
Aller à : navigation, rechercher
m
(Aller vers Grenoble, Chambéry la Clusaz, la Savoie, les Alpes, l'Italie)
Ligne 45 : Ligne 45 :
  
 
''En ce moment (avril), pas mal de travaux. L'entrée à partir du rond point est fermée mais l'entrée à partir de l'avenue fonctionne bien''
 
''En ce moment (avril), pas mal de travaux. L'entrée à partir du rond point est fermée mais l'entrée à partir de l'avenue fonctionne bien''
 +
 +
Décembre 2010 : il n'y a plus de rond point. Il faut essayer de se mettre sur les terre-plein vers la résidence universitaire du Crous, vers le supermarché casino. En gros il faut descendre l'avenue Mermoz plus au sud (500m)
  
 
===Aller vers [[Marseille]], [[Saint Etienne]], le Sud, les cigales===
 
===Aller vers [[Marseille]], [[Saint Etienne]], le Sud, les cigales===

Version du 10 décembre 2010 à 14:15


Lyon est une assez grosse ville comparée aux autres villes françaises.

En plus d'être belle, ensoleillée, pleine d'étudiants anarchistes, d'Erasmus, dotée d'un clergé actif, possédant la première gare de province, à deux heures de la mer, à une heure des montagne, baignant dans le Beaujolais, dotée du quartier Saint Jean, du siège d'Interpol, de SDF trop sympas, de quatre lignes de métro... Lyon est surtout un passage obligé pour de nombreux autostoppeurs. Elle présente l'immense avantage (inconvénient pour les habitants et amateurs des belles choses), d'avoir, grâce à Louis Pradel qui s'est inspiré du modèle américain, des autoroutes qui arrivent en centre ville.

Sortir en stop

<map lat='45.7513549016' lng='4.83325481415' zoom='11' view='0' float='right' />


Aller vers Dijon, Besancon, Strasbourg, l´Allemagne

Prendre le train à Lyon Part-Dieu, direction "Ambérieu en Bugey". Descendre à "Saint-Maurice de Beynost". Le trajet dure seulement 15 minutes et coüte environ 3,5 euros. Attention, il y a peu de trains...

Une fois descendu-e à Saint-Maurice de Beynost, traverser la voie et prendre l´avenue des iles. Dès le premier rond-point, prendre à gauche avenue Pasteur. On arrive à un rond-point, continuer tout droit Avenue de Thil. À un moment la route tourne légèrement à droite, la suivre. on arrive dans un genre de zone commerciale excentrée. on arrive à nouveau à un rond-point, il faut prendre le chemin des malettes (pas indiqué, mais c´est à droite du McDonald's). Et là, à droite, il y a une entrée pour s´abonner au télépéage. Il y a aussi des toilettes gratuites. Il suffit de contourner ce bâtiment pour arriver directement à la barre de péage. Il faut traverser la moitié des voies pour aller du bon côté (direction Bourg-en-Bresse et autres), donc attention.

En tout, il faut marcher une bonne vingtaine de minutes. Ça marche hyper vite, les gens te voient bien et moi j´ai eu direct une voiture pour l´Alsace. Parfois, un-e flic fait la circulation, mais comme le péage est grand, tu peux facilement te mettre de manière à ne pas être vu-e !

Aller vers Paris

Très simple, vous vous démerdez pour arriver sur le pont Kitchener-Marchand, à côté de Perrache (métro ligne A) et la place Carnot, traversant la Saône, faisant une jonction entre le 2e et le 5e arr. Vous regardez si le panneaux lumineux au bout indique bien que le tunnel de Fourvière est ouvert, vous avancez jusqu'au feu en laissant Perrache derrière vous. Vous tendez le pouce au feu, comme ça les voitures vous voient bien et peuvent s'arrêter sans trop de problème.

En gros le processus est simple quasiment toutes les voitures qui passent là vont prendre le tunnel en passant par "l'escargot" 10m plus loin (d'ailleurs tous les Lyonnais connaissent l'escargot, si vous leur demandez où ça se trouve ils n'auront aucun mal à vous le dire, vous pouvez aussi demander la montée de Choulan). Ce même tunnel est le premier tronçon de l'A6 en direction de Paris.

Alors l'astuce est de demander à cet endroit le péage de Villefranche ou Limonest (deuxième sortie après le tunnel de Fourvière), près de l'hypermarché Auchan plutôt que Paris directement, vous aurez plus de chance d'être pris, et une fois au péage, c'est tellement l'usine que vous n'attendrez pas plus de 10 min.

  • Variante 1 : aller à la Station de les Bruyères-Passy. Prendre le bus 21 direction Chasselay depuis la station de métro gare de Vaise. Descendre à parc sans souci. Aller vers la grande surface Métro (si mes souvenir sont bons, depuis l'arrêt, première à gauche, première à droite). La station se situe a gauche avant l'entrée sur le parking de Métro. Le départ est rapide mais il faut plus d'une heure pour y aller ... A voir.
  • Variante 2 : la solution la plus efficace à mon sens consiste à prendre le bus 161 ou 164 au départ de la gare de Vaise et descendre dans le village de Limas lorsque l'on aperçoit la grande barre de péage, il faut un quart d'heure à pied depuis l’arrêt de bus (je ne me souviens plus de son nom mais on y aperçoit, depuis le péage) pour atteindre le péage d'où le départ est extrêmement rapide, y compris pour de longues distances. Cette option demande 3/4 d'heure de trajet pour s'y rendre mais le résultat est sans appel.
  • Variante 3 : aller en train jusqu'à Villefranche sur Saône (environ 30 minutes). Sortir par le souterrain derrière le bâtiment principal de la gare. Il n'y a plus qu'à aller tout droit pendant une quinzaine de minutes, et on trouve la barrière de péage.

Aller vers Grenoble, Chambéry la Clusaz, la Savoie, les Alpes, l'Italie

un peu moins simple.

Vous sortez au métro Mermoz-Pinel sur la ligne D. C'est à cet endroit que commence l’autoroute A43 en direction de Grenoble-Chambéry. Il y a un feu qui sépare les voiture de l'entrée sur l'autoroute. En fait là ou ça n'est pas simple c'est que le boulevard se prolonge sur l'autoroute en une parfaite ligne droite super large où les voitures accélèrent au feu vert et s'entasse au feu rouge. Ce qui fait qu'on a le choix de soit se mettre sur le trottoir et donc de ne se faire voir que par une seule voiture lorsque le feu est rouge, soit de se mettre entre les deux sens sur le terre-plein, les voiture nous voient bien mieux mais quand le feu est vert c'est franchement dangereux, on a des cons qui passent à 90 à 20 cm de soi.

Enfin il y a toujours moyen de se démerder et on fini par être pris.

Plus commode, le rond point de Mermoz juste en dessous du départ de l'autoroute est très fréquenté également ; se placer sur l'accès à l'autoroute direction Grenoble, avec un panneau "St quentin, A43", du nom de St Quentin Fallavier, où se trouve le premier péage. Si la personne ne passe pas par le péage, se faire déposer à coté en passant par la nationale, il est très facile à rejoindre à pieds! Par contre, ne pas accepter d'autres destinations avant, surtout pas l'aéroport St Exupéry, vous seriez obligés de revenir en arrière tellement c'est la galère.

En ce moment (avril), pas mal de travaux. L'entrée à partir du rond point est fermée mais l'entrée à partir de l'avenue fonctionne bien

Décembre 2010 : il n'y a plus de rond point. Il faut essayer de se mettre sur les terre-plein vers la résidence universitaire du Crous, vers le supermarché casino. En gros il faut descendre l'avenue Mermoz plus au sud (500m)

Aller vers Marseille, Saint Etienne, le Sud, les cigales

simple

Métro Perrache, sortir place Carnot, aller vers la droite, l'est, jusqu'au Rhône, au quai du docteur Gailleton. Se mettre au feu juste avant le départ de l'autoroute. L'inconvénient ici est qu'il n'y a pas de péage juste après, et que les destinations sont variées (autant la banlieue sud que Saint-Etienne ou Clermont Ferrand que le sud proprement dit). Pour maximiser ses chances, se mettre sur la voie de gauche, les voitures allant au sud devant ensuite aller à gauche. c'est là

Ou, depuis Perrache, prendre le tram T1 jusqu'à Montrochet, son terminus. Ensuite, continuez la route sur le cours Charlemagne jusqu'au carrefour. L'entrée de l'autoroute se situe à droite, je vous conseille de vous placer au milieu de la voie tout à gauche, celle qui part ensuite sous le pont, car pratiquement jamais personne ne l'emprunte. Ce spot à l'avantage de permettre d'être vu de loin par tout le monde et que les gens aient largement la place pour s'arrêter.