Ouvrir le menu principal

Estonie

Il est extrêmement facile de faire de l'auto-stop en Estonie. C'est même le pays qui nous a paru le plus facile pour lever notre pouce et pour cause : Nous étions 3 personnes avec de gros sacs à dos, et nous n'avons jamais attendu plus de 5 minutes sur plus de 2 semaines de stop à travers tout le pays. La raison de la simplicité du stop s'explique très simplement : C'est un pays composé presque entièrement de forêts et les routes qui traversent ces dernières sont pratiquées par des véhicules roulant plutôt doucement, sur des doubles voies limitées avec cependant une zone de sécurité sur la droite permettant de se mettre n'importe ou sur les routes pour faire du stop.

Se rendre "gratuitement" sur l’île de Hiiumaa

Hiiumaa est la deuxième plus grande île de l’Estonie, dans la mer Baltique, au nord de l’île de Saaremaa, dont elle n'est séparée que de 5,3 kilomètres. Il est très simple de s'y rendre "gratuitement" en empruntant un ferry censé être payant. La technique consiste à attendre que le ferry s'amarre au quai pour que les voitures rentrent par l'arrière. Vous pouvez naturellement entrer par l'arrière à pied, le garde est occupé à faire la circulation et ne portera aucune attention aux piétons qui rentrent sur le bateau. Cette technique nous a littéralement été conseillée par un membre de l'équipage à qui nous avons demandé la faisabilité de faire du bateau-stop. Nous avons réalisé 2 allez retour soit 4 fois ce bateau sans aucun soucis sur 2 semaines, il n'y a aucun contrôle des billets à bord et la traversée ne dure que 2h. Une fois sur l'île de Hiiumaa, l'intégralité des transports en bus est gratuite.