Belgique : Différence entre versions

De Hitchwiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
m (robot Ajoute: es:Bélgica)
Ligne 13 : Ligne 13 :
 
Il est assez simple de faire du stop en '''Belgique'''. Cependant, le réseau routier étant assez dense, les distances parcourues sont en général relativement faible.
 
Il est assez simple de faire du stop en '''Belgique'''. Cependant, le réseau routier étant assez dense, les distances parcourues sont en général relativement faible.
  
 +
==Langues==
 +
 +
Le régime linguistique de la '''Belgique''' est un peu particulier : ont y parle trois langues différentes, suivant le lieu ou on se trouve.
 +
 +
===La frontière linguistique===
 +
Elle sépare les parties francophone et néérlandophone du pays. C'est une ligne quasiment horizontale qui passe quelques kilomètres au sud de Bruxelles.
 +
 +
===Le néérlandais===
 +
 +
La partie néérlandophone (appelée la Flandre) est située au nord de la frontière luinguistique. Elle compte plus de 6 000 000 de flamands. Les principales agglomérations sont [[Antwerpen (Anvers)]], [[Gent (Gand)]] et [[Brugge (Bruges)]].
 +
 +
Généralement, le long de la frontière linguistique, il y a beaucoup de francophones qui habitent en flandre. Ceci est particulièrement vrai près de Bruxelles.
 +
 +
La flandre est une des régions les plus prospères d'[[Europe]]. La région est très densément peuplée, ce qui peu être un inconvéniant pour l'autostop (Vu la densité du réseau routier). Les flamands parlent en général plusieurs langues étrangères, a commencé par le français et l'anglais.
 +
 +
Petite difficulté pour les autostoppeurs étranger, les flamands refusent de noter le nom des villes wallonne en français sur les panneaux routier. Voici le nom de quelque villes traduit :
 +
 +
Bruxelles = Brussel
 +
 +
Liège = Luik
 +
 +
Nivelles = Nijvel
 +
 +
Wavre = Waver
 +
 +
Mons = Bergen
 +
 +
Nemur = Namen
 +
 +
Tournai = Doornik
 +
 +
Ath = Aat
 +
 +
Ixelles = Elsene
 +
 +
Jodoigne = Geldenaken
 +
 +
Soignies = Zennik
 +
 +
 +
 +
===Le français===
 +
 +
La partie francophone (La wallonie) est au sud de la frontière linguistique. On y compte plus de 4 000 000 de Wallons. Les principales agglomération sont [[Charleroi]] et [[Liège]]. La région est très dense dans le Hainaut (ouest), mais l'est de moins en moins quand on va vers le sud-est (en dehors des agglomérations). Les francophones sont en général moins doués que leurs voisins flamands pour les langues. Ceci dit, l'anglais est tout de même parlé courement.
 +
 +
===L'allemand===
 +
Il n'est parlé que par à peine plus de 70 000 belge, qui vivent le long de la frontière allemande.
 +
 +
===Bruxelles===
 +
Bruxelles a un status bilingue français-néérlandais. il y a à pu près 80% de francophones et 20% de néérlandophones. L'anglais est très courant à Bruxelles.
 +
 +
 +
 +
 +
 
== Villes ==
 
== Villes ==
  

Version du 14 mai 2008 à 19:06

Drapeau Belgique Belgique
Info
Langue: {{{langue}}}
Capitale: Bruxelles
Population: {{{pop}}}
Devise: {{{devise}}}
Pouce: très facile
Plus d'info:

Il est assez simple de faire du stop en Belgique. Cependant, le réseau routier étant assez dense, les distances parcourues sont en général relativement faible.

Langues

Le régime linguistique de la Belgique est un peu particulier : ont y parle trois langues différentes, suivant le lieu ou on se trouve.

La frontière linguistique

Elle sépare les parties francophone et néérlandophone du pays. C'est une ligne quasiment horizontale qui passe quelques kilomètres au sud de Bruxelles.

Le néérlandais

La partie néérlandophone (appelée la Flandre) est située au nord de la frontière luinguistique. Elle compte plus de 6 000 000 de flamands. Les principales agglomérations sont Antwerpen (Anvers), Gent (Gand) et Brugge (Bruges).

Généralement, le long de la frontière linguistique, il y a beaucoup de francophones qui habitent en flandre. Ceci est particulièrement vrai près de Bruxelles.

La flandre est une des régions les plus prospères d'Europe. La région est très densément peuplée, ce qui peu être un inconvéniant pour l'autostop (Vu la densité du réseau routier). Les flamands parlent en général plusieurs langues étrangères, a commencé par le français et l'anglais.

Petite difficulté pour les autostoppeurs étranger, les flamands refusent de noter le nom des villes wallonne en français sur les panneaux routier. Voici le nom de quelque villes traduit :

Bruxelles = Brussel

Liège = Luik

Nivelles = Nijvel

Wavre = Waver

Mons = Bergen

Nemur = Namen

Tournai = Doornik

Ath = Aat

Ixelles = Elsene

Jodoigne = Geldenaken

Soignies = Zennik


Le français

La partie francophone (La wallonie) est au sud de la frontière linguistique. On y compte plus de 4 000 000 de Wallons. Les principales agglomération sont Charleroi et Liège. La région est très dense dans le Hainaut (ouest), mais l'est de moins en moins quand on va vers le sud-est (en dehors des agglomérations). Les francophones sont en général moins doués que leurs voisins flamands pour les langues. Ceci dit, l'anglais est tout de même parlé courement.

L'allemand

Il n'est parlé que par à peine plus de 70 000 belge, qui vivent le long de la frontière allemande.

Bruxelles

Bruxelles a un status bilingue français-néérlandais. il y a à pu près 80% de francophones et 20% de néérlandophones. L'anglais est très courant à Bruxelles.



Villes