Istanbul

De Hitchwiki
Le Monde > Asie > Turquie > Istanbul
Aller à : navigation, rechercher

Cette page est une traduction de la page anglaise [1] effectuée par --Klodreamer 4 décembre 2011 à 18:56 (CET) (avec quelques modifs persos suite à un trip en Nov/Dec 2011)

Istanbul (environ 16 millions d'habitants) est la plus grande ville de Turquie, une partie étant en Europe, l'autre en Asie. Dans de nombreuses parties de l'Europe, vous pouvez trouver des routiers turcs, qui pourraient se diriger vers Istanbul. Regardez les plaques turques qui commencent par 34, le code d'Istanbul. De toute facon, une partie importante du trafic routier qui se rend dans la partie asiatique de la Turquie doit traverser Istanbul.

Entrer dans la ville

Les routiers n'ont pas le droit de rentrer dans la ville pendant les rush hours (matin: ? Après midi : 17h 22h), et même s'ils peuvent rentrer dans la ville, il y a très peu d'endroits pour eux pour s'arrêter. De fait, il est fort probable que les routiers vous déposent au péage Mahmutbey. Il y a deux moyens de rejoindre le centre ville à partir de cet endroit.

La première est de marcher sur le coté droit de l'autoroute puis de tourner à la première ou la deuxième rue à droite (celle qui est large). De l'arrêt de bus qui est environ 200m plus bas, prenez le bus 89M Zeytinburnu Metro. De Zeytinburnu Metro, il y a plein de transports en commun dans tous les sens, comme le tram pour se diriger vers Sultanhamet (le quartier historique), des bus vers Taksim/ Beyoğlu (93C), ou le Metrobüs qui vous emmène dans la partie asiatique en traversant le Bosphore.

L'autre option... Près du péage, vous trouverez les Dolmuş (mini bus jaunes sur des lignes regulieres) qui vont à Topkapı ou à Yenibosna, d'ou vous trouverez d'autres transports en commun. Il n'y a pas de distributeur de billets sur le périphérique d'Istanbul. Si vous n'avez pas de liras turques, le chauffeur vous laissera peut être rentrer dans le Dolmuş ou un stambouliotte sympa vous payera le trajet. Arrivez avec quelques liras dans la poche pour ne pas être dépendant de la gentillesse des habitants.


Sortir de la ville

Généralement, vous pouvez juste commencer à faire du stop près du centre ville. Juste, marchez jusqu'à l'autoroute la plus proche! Vous pourrez avoir besoin de plusieurs voitures pour vraiment sortir de la ville mais étant donné que vous avez rarement besoin d'attendre plus de 10 minutes pour que quelqu'un s'arrête, ce sera presque plus rapide que de prendre les transports en commun.

La place de Taksim est toujours choisie comme point de départ dans les descriptions suivantes car c'est là que la majorité des bus commencent et finissent (sur la partie européenne)...

Direction Nord Edirne, Bulgarie

Il y a plusieurs chemins pour sortir du centre ville et aller vers l'autoroute. Si une voiture s'arrête mais ne va pas très loin, alors il est préférable d'essayer de rejoindre le péage de Mahmutbey, dans le nord ouest d'Istanbul, ou la E80 commence vraiment. De là, il est possible de trouver des voitures et des camions pour des longues distances. Normalement, les piétons ne sont pas autorisés sur la zone donc la police pourrait vous demander de partir. Ignorez les et faites semblant de ne pas comprendre. Marchez quelques mètres pour recommencer le stop plus loin.

Bus 830

Vous pouvez prendre le bus 830 jusqu'à la station Bayrampaşa Otogar sur la partie européenne, qui est juste à coté de l'autoroute pour Edirne/Bulgarie. Là, prenez le bus jusqu'au dernier arrêt, et marchez jusqu'à la bretelle d'entrée. Un panneau marche bien à cet endroit, et il y a beaucoup d'espace pour que les voitures s'arrêtent (comme beaucoup de bus et dolmuş font d'ailleurs) En sortant, vous remarquerez une station service qui est une possibilité alternative pour faire du stop (ou juste pour utiliser les toilettes).

Métro

Entrez dans le métro à la Place Taksim et prendre un train en direction d'AtatürkOto Sanayi. C'est actuellement la dernière station pour les trains au départ de Taksim. A la station Sanayi Mahallesi (à ne pas confondre avec Atatürk Oto Sanayi qui est la dernière station en cours de route), sortir du métro. Vous vous retrouverez sur l'avenue Büyükdere Caddesi. Marchez le long de la rue principale dans la direction Nord (il y a des panneaux partout indiquant l'autoroute d'Edirne). Après 3-4 min et en dépassant un camp militaire, vous verrez la rampe d'accès. Malheureusement, il n'existe aucun moyen pour traverser la rue de droite à gauche,. Si vous n'êtes pas assez courageux pour le faire (la rue est vraiment ultra blindée!), marcher encore 10 min supplémentaires et traversez la rue sur un pont et remonter le long du chemin de l'autre côté. Ou mieux, vous pouvez descendre du métro à l'UIT-Ayazaga  (la première après Sanayi Mahallesi), traversez la rue sur un passage pour piétons près de la sortie de cette station, puis marchez vers le sud pendant environ 10 minutes pour arriver sur la rampe de l'autoroute. Vous aurez à passer devant le parc militaire sur le côté droit de la route, et puis vous verrez l'autoroute ci-dessous. Descendez un peu la rampe et vous pouvez trouver un bon endroit pour arrêter les voitures. Essayez de trouver des voitures meme pour de courtes distances, c'est toujours ça de pris (et c'est ultra important pour sortir de Istanbul)!

Autres bus

Il y a d'autres bus qui passent par le péage. L'un est le 98H, qui part de Bakırköy , une banlieue a l'ouest. De Yenikapı, à coté de Sultanhamet, vous pouvez prendre le bus 146T et sortir à l'arrêt juste après que le bus tourne au nord dans la banlieue Başakşehir. De l'arrêt de bus, vous pouvez marcher quelques centaines de mètres plus bas par rapport au péage, il y a un trou très pratique dans la cloture!

Expérience d'auto-stoppeur : En ce qui me concerne, je déconseille fortement la méthode "bus 830", il s'agit d'une entré sur l'auto-route à la sortie de la gare routière, donc on ne voit passer quasiment que des bus. Les voitures qui passent ne sont pas trop dans la logique auto-stop (en même temps à coté d'une gare routière...). Seul point positif, les types du péages sont vraiment sympas. Non franchement je déconseille cet endroit, en sachant que un récit sur le hitchwiki anglophone laisse penser que ce n'est pas que pour moi que ça s'est mal passé.

Direction Ouest Grèce, via Tekirdag

Prendre le train de banlieue (banliyö treni) à Sirkeci (le vrai centre ville) dans la direction de Halkali. Descendez à Küçükçekmece. Marchez dans la direction nord (vers le haut quoi, sortez pas votre boussole!) pour trouver la rampe d'accès dans la direction de Tikerdag. C'est la même route qui vous emmènera directement vers la Grèce, même si vous allez être pas mal dans les embouteillages des autoroutes des environs d'Istanbul! Attention, vous ne pouvez pas franchir la frontière à pieds! Vous devez trouver quelqu'un pour vous emmener au delà. Connaitre l'allemand peut servir pour expliquer ce que vous voulez pour passer la frontière car il y a beaucoup de routiers qui baragouinent un peu la langue.

Expérience d'autostoppeur: j'ai pris le train comme je l'ai lu ici, j'ai trouvé l'autoroute. C'était impossible de faire du stop! Après avoir marché 2km, espérant qu'il y ait un spot pour que les voitures puissent s'arrêter, il n'y avait rien. J'ai remarqué qu'il y avait des bus qui passaient au milieu de l'autoroute. J'en ai pris un pour deux arrêts (fin de la ligne). Heureusement, il y avait un espace excellent pour faire du stop! Pour quiconque qui va dans cette direction, je recommande fortementde prendre le bus sur toute la ligne plutot que de marcher comme je l'ai fait. Ou d'utiliser une autre méthode de stop. Jon

Une autre manière d'aller sur le périphérique ouest de la ville est de prendre le métro de Aksaray (pas loin de Sultanhamet, dans le district de Fatih) jusqu'à Yenibosna. Puis prenez le bus 448 (Yenibosna Metro-Mimarsinan) dont l'arrêt est juste à coté de l'arrêt de métro. Vous allez prendre ce bus pour un looong moment, environ une heure, jusqu'à ce qu'il quitte l'autoroute ouest et tourne a droite à une intersection cloverleaf (en forme de trèfle), à coté du village de Mimarsinan, ou le bus se dirige éventuellement. Arrêtez vous à l'endroit ou le bus tourne a droite. Voici l'arrêt de bus le plus à l'ouest de la ville, impossible d'aller plus loin! De cette intersection, vous allez pouvoir commencer à faire du stop, un poil plus loin.

Pour ceux qui ne veulent pas faire de stop dans les banlieues embouteillées de Istanbul, une option plus simple mais qui vous coutera plus cher est de prendre le train (tot le matin!) jusqu'à Muratlı (en partant de la station de Sirkeci) puis faites du stop dans la direction de la Grèce, via Tekirdağ. Pour avoir des détails plus complets, vous pouvez regarder la page en anglais de Muratlı [[2]]. Une fois que vous avez passé la frontière, essayez de rester dans la même voiture car les 20 ou 30 km suivant la frontière sont probablement les plus difficiles pour faire du stop de toute l'Europe! Les habitants du coin sont effrayés à propos des immigrants venant d'Iran et d'Afghanistan (blablabla) bref, c'est particulièrement difficile de trouver quelqu'un... Certains auto stoppeurs ont parfois passé la journée pour sortir de la zone et ce n'est pas qu'une question de malchance car c'est arrivé plusieurs fois...

Direction Est et Sud Ankara, Mer Noire, Antalya

Pour aller vers l'est, il y a plusieurs options

D'un parking sur l'autoroute O4

Prenez le ferry pour Kadıköy sur la partie asiatique. Juste à coté du terminal des ferrys, il y a une station de bus ou vous pouvez prendre le bus 19, 19C ou 19Y. Sortez à l'arrêt Ferhatpaşa (vous verrez un rond point, enfin un truc qui y ressemble). De là, marchez vers le nord est jusqu'à rejoindre l'autoroute O4, Anadolu Otoyolu. Il y a une barrière le long de l'autoroute mais il y a de nombreuses ouvertures donc aller de l'autre coté n'est pas trop compliqué. Une fois que vous êtes sur le parking, vous pouvez demander aux gens ou faire un panneau et le montrer à la sortie du parking. Il y a un petit restau donc il y a quand même du monde à s'arrêter pour un break.

De Gebze

Prenez un ferry jusqu'à Haydarpaşa et de là, prenez un train de banlieue jusqu'à la derniere station Gebze. Il n'y a qu'une seule ligne de train. Après, vous montez les escaliers de la station et dans la rue, allez à gauche puis au carrefour, allez de nouveau à gauche. Vous verrez un panneau pour la route Istanbul/Ankara. Suivez les panneaux et vous pouvez commencer le stop là ou la route bifurque avec le panneau Izmit/Ankara. Il y a peu de voitures qui font de longues distances. Izmit est dans la bonne direction et il y a une station service 9km avant Izmit.

De Şekerpınar, à coté de Gebze

Prenez le 111, 112 ou 200 et restez dans le bus quasiment toute la route jusqu'à deux ou trois arrêts avant la fin. Vous êtes maintenant un tout petit peu au sud de la O4, qui va dans la direction de Ankara. Vous allez devoir marcher un peu vers le nord pour rejoindre une bretelle d'entrée. Il y a un arrêt de bus sur la bretelle. Vous pouvez faire du stop à cet endroit là. La plupart des gens qui vous prendont vous emmèneront pour 10km. Il y a beaucoup de stations services sur le chemin mais seuls des gens du coin s'arrêtent. Il va falloir faire 20 ou 30km environ pour sortir vraiment de Istanbul. Si vous voulez éviter ces 30km de stop dans la banlieue de Istanbul, à la fin du bus 112, vous pouvez prendre le bus 134B ou K (d'autres bus 134 pourraient tout aussi bien marcher...). Prenez le jusqu'à la fin puis prenez le bus 133Ş et allez également jusqu'à la fin. Vous voilà à Şekerpınar et il faut marcher environ 2km pour aller sur l'autoroute O4.

De Bostancı Köprüsü (le pont de Bostancı)

De Taksim, prenez le bus 129T (Taksim - Üst Bostancı) qui nécessite, comme tous les bus transcontinentaux (qui vont de l'Europe à l'Asie) 2 tickets au lieu de 1. Sortez à l'intersection appelée Bostancı Köprüsü , que vous reconnaitrez grace aux panneaux İçerenköy et Bostancı juste derrière les panneaux Ankara/Izmit. Sortez du bus, marchez le long de la route jusqu'à trouver un bas coté environ 200m plus loin. Vous pouvez démarrer le stop de là avec un panneau disant Gebze/Izmit, ce sera plus visible et vous fera ressembler à un vrai autostoppeur. Les gens du coin semblent inquiets à l'idée de partager leur voiture avec un inconnu et avoir la dégaine d'un autostoppeur semble rendre les choses plus faciles. Sachez qu'il y a aussi des bus qui font la route jusqu'à Gebze donc cachez votre panneau et faites non de la tête quand ils vous font des appels de phares pour leur signifier que vous n'êtes pas intéressés (ce ne sera pas gratuit!). Vous allez potentiellement attendre une trentaine de minutes... Le matin, entre 6h30 et 8h30, est le meilleur moment car la route est embouteillée et les voitures vont lentement, ce qui permet aux gens de prendre le temps de réfléchir pour s'arrêter. Attention aux motos qui roulent parfois sur le bas coté, de manière complètement illégale et qui vont limite se ruer sur vous! Il y a une station service 9km avant Izmit ou vous allez pouvoir vous arrêter. Les routiers sont souvent arrêtés là et vont un peu partout en Turquie et il est parfois possible de trouver quelqu'un qui vous emmènera directement ou vous le souhaitez, même dans un pays voisin. Pour les villes méditerranéennes comme Antalya, vous allez devoir prendre cette route également jusqu'à Adapazari puis prendre la route D650 de là.

L'option (gratuite) de la marche

Alors que la plupart des gens trouvent qu'il est plus confortable de prendre un bus pour la banlieue et ensuite commencer à faire du stop, il y a une autre option, un peu plus difficile... Dans les faits, il est très facile de trouver un petit coin pas trop mal sur un bout d'autoroute pas loin de l'endroit ou vous êtes, même si c'est très proche du centre ville. Donc allez SUR l'autoroute et poucez. Il est peu probable que vous attendiez plus de 5 minutes avant de trouver quelqu'un qui s'arrête (beaucoup de gens se fichent de s'arrêter sur l'autoroute) et ce serait étonnant que la police vous crée des soucis. (ils ont pris Théo, lui ont offert des cookies et du thé et l'ont déposé 20km plus loin).

De Taksim, marchez le bas de Cumhüriyet Caddesi pour environ 40/50 minutes. C'est une grosse avenue facile à trouver (sinon suivez les panneaux qui indiquent la direction de Şisli). Après, vous verrez le centre commercial Cevahir à votre droite et c'est environ 200m plus loin que vous allez pouvoir commencer à faire du stop. Si vous réussissez à vous perdre (ce qui semble difficile vu que c'est une énorme avenue sans carrefour bizarre ou quoique ce soit), demandez aux gens la direction du Cevahir (prononcez Djévahir et le h se prononce à l'anglaise). Du centre commercial, vous verrez l'autoroute. C'est l'endroit où le pont Mercidiköy commence et environ 70-80% du trafic est à destination de la rive asiatique. Quand vous êtes sur l'autoroute, (qui est en fait 10m au dessus de vous vu que vous êtes sous le pont), vous verrez la station de bus sur votre gauche. Tournez à gauche, marchez une vingtaine de mètres jusqu'à ce que vous voyez un petit chemin piéton qui vous emmène sur l'autoroute. Vous pouvez démarrer le stop et sourire au public (environ 50/60 personnes) qui attendent le Metrobus. Ils iront même jusqu'à vous applaudir si vous vous mettez un peu en scene.

Important: SOYEZ PATIENT ET N'ACCEPTEZ PAS N'IMPORTE QUELLE VOITURE!!! Attendez quelqu'un qui va au moins à l'intersection principale à Atehesir (dites que vous souhaitez aller dans la direction Gebze/Izmit sur l'autoroute). Même si peu de gens vont dans cette direction, il est important que vous dépassiez au moins l'embranchement/fusion avec les deux autoroutes donc vous allez peut être devoir refuser de monter dans trois ou quatre voitures...

Demandez à être déposés sur l'autoroute et non sur une rampe d'accès ou endroit encore plus surprenant (bienvenue en Turquie, hein). Vous allez peut être devoir faire ca deux ou trois fois avant de finalement réussir à sortir de la ville, qui a une taille complètement démesurée...

Sinon, vous pouvez attendre une voiture qui vous emmène au delà du pont et vous dépose au péage ou vous trouverez quelqu'un pour l'O4.

Direction Sud Yalova, Bursa

Voir Eskihisar (lien vers la page anglaise [3]) pour savoir comment se rendre à l'embarcadère et comment entrer dans le ferry gratuitement. L'itinéraire via Eskihisar est aussi le plus court chemin pour Izmir et sa région adjacente en Turquie occidentale.

Divers

Un phrasebook complet sur Wikitravel [4]

Manger

Il y a une cuisine collective appelée Karacaahmet Sultan Dergahi à Nuhkuyusu Sok (nom de la rue) à Selimiye (Üsküdar, partie asiatique), 200m plus bas par rapport à la mosquée Karaca Ahmet. Vous pouvez juste y aller aux alentours des horaires de repas et demander de la nourriture. Ils ne parlent pas beaucoup anglais donc vous pouvez demander à quelqu'un de vous traduire rapidement quelques phrases.

Sinon, les Dia (supermarchés d'Istanbul) ferment globalement tous vers 21 ou 22h et ont parfois deux ou trois choses à jeter. Mais pour ca, vous devriez aller faire un tour sur Trahwiki! [5]

Transports en commun

Les tickets pour les transports en commun coutent toujours 2TL (sauf rares exceptions), sans possibilité de correspondance. Les bus ne sont pas accessibles pour les personnes qui ne détiennent pas la carte ou une petite clé nommée Akbil mais si vous vous pointez avec deux liras et la bouche en coeur, il y a de fortes chances pour que le chauffeur vous laisse rentrer dans le bus gratuitement. Ou alors, il demandera à quelqu'un d'utiliser sa carte/clé pour vous et ce sera à cette personne que vous devrez les deux liras. Vous pouvez aussi demander directement à une personne de valider pour vous, cela arrive assez fréquemment. Il est impossible de frauder les transports en commun, beaucoup de personnes sont employées pour vérifier que vous ne fraudez pas. Les taxis sont omniprésents et le soir, à plusieurs, la course peut revenir à un tarif raisonnable. La course commence a 2.5 liras, quelque soit la distance effectuée. Faites attention, certains chauffeurs feront des détours pour que vous payiez plus! Dans la journée, le trafic est très important et c'est souvent pas intéressant du tout de prendre un taxi! Pour venir de (aller à) l'aéroport, il y a des liaisons assurées pour 10TL (Taksim/Ataturk airport), 12TL pour l'aéroport de Sabiha (vols internes)

Sécurité

Pas de danger spécifique à Istanbul à part les conseils usuels (faire gaffe à son argent et ses papiers)

Pour les hommes seuls, dans les environs de Taksim, il arrive fréquemment que quelqu'un vous propose d'aller boire un coup et en fait, c'est un rabatteur et vous allez payer 100, 150 liras pour une bière et un verre de vin. Ca ressemble à de la parano mais je bosse dans une auberge de jeunesse à Istanbul et ca arrive à un de nos clients au moins une fois par semaine alors qu'on avertit tout le monde...Les couples et les femmes seules n'ont pas de problèmes généralement, allez savoir pourquoi... trash: Istanbul