Islande

De Hitchwiki
Aller à : navigation, rechercher
[[1]]Tartin dans le froid des highlands d'islande du nord-est, été 2010.

L'islande est une terre facile pour les auto-stoppeurs. Les villes sont d'une taille particulièrement petite. Par exemple, la seconde plus grande ville, Akureyri, la 'capitale du nord', se traverse en 15 minutes à pieds. Par ailleurs, la Nationale 1, la plus grande voie de communication du pays qui fait le tour du pays, ressemble plus souvent à une petite nationale qu'une autoroute (les ponts par exemple n'ont qu'une seule voie !). Aucun risque donc de se retrouver dans un enfer de trafic, on peut sans aucun problème faire du stop de manière classique, depuis le bord de la route et pouce levé.

L'isolement (aujourd'hui en baisse) et la faible population font que les islandais sont plutôt serviables et font confiance. En fait, on a l'impression dans tout le pays d'être dans un village ou une communauté (vous noterez les vélos non attachés devant les maisons, les piscines ...). Une grande proportion des conducteurs s'arrêteront donc pour vous avancer s'ils le peuvent. De plus, l'été il y a aussi beaucoup de touristes qui font le tour de l'île et qui peuvent vous prendre en stop. Le problème c'est qu'il est parfois difficile de trouver une voiture qui va jusqu'à la ville souhaitée car ils s'arrêtent dans des maisons ou gîtes avant, mais ils arrivent souvent qu'ils fassent un petit détour pour vous déposer à l'endroit souhaité. L'été, on peut privilégier les vendredis et dimanche soir, car les islandais vont dans leur "summer house".

Au vu de la densité de population et de trafic, on peut attendre le passage d'une voiture très longtemps même sur la nationale 1. Il faut donc prévoir de quoi dormir, boire, manger et se protéger des intempéries avant d'entamer un voyage en stop. Surtout qu'au cas où vous pouvez planter votre tente un peu n'importe où pour moins de 24 heures. En fait, les intempéries sont assez imprévisibles et vous pouvez vous retrouver au milieu d'un nuage en quelques minutes, mouillé dehors comme dedans. Les islandais rapportent par ailleurs beaucoup d'accidents dont sont victimes les touristes, américains et surtout européens du continent. L'Islande est une terre sauvage et dépeuplée, et de nombreuses personnes se perdent par exemple dans les glaciers géants quand survient le brouillard. Faites attention et respectez les éléments, donc. Les routes autres que la N1 ne sont pas vraiment des routes mais des pistes, et beaucoup d'entre elles ne sont pas accessibles en hiver. Même en été, il se peut que vous n'y trouviez rien ni personne, donc évitez vraiment d'aller vous y perdre sans moyen de retour !

Les islandais parlent presque tous anglais ; la monnaie est la couronne islandaise.